UNACT
HOME
4.03.2014
(Il y a 44 jours)

Conférence Publique SRAMA Samedi 15-3-2014 à 10h30

Dans la Salle Arcades du Musée Royal de l Armée Parc du Cinquantenaire 1000 Bruxelles

La Nouvelle Loi et les Armes de Collection par Pierre Yves Fievez, Commissaire, Police Judiciaire Fédérale et Paul Dubrunfaut, Conservateur

 (pdf):SRAMAConf20141503.pdf 

La Chasse à l'Arc en Région Wallonne

Suite à une décision du Comité de Ministres de l'Union économique Benelux du 17 décembre 1998, l’arc figure parmi les moyens de chasse pouvant être autorisés en Région wallonne.

Pourtant, alors qu’elle l’est dans de nombreux pays européens, à ce jour, la chasse à l'arc n’a pas encore été légalisée en Wallonie, ce qui contraint ses adeptes à se rendre à l’étranger pour la pratiquer en toute légalité.

Compte tenu de ses particularités, elle pourrait pourtant jouer à la fois un rôle complémentaire aux autres modes de chasse, apportant des solutions à des problèmes spécifiques dans le cadre de la gestion de la vie sauvage, ainsi que remplir des fonctions éducatives, récréatives, socio-économiques, esthétiques et même thérapeutiques.

En effet, l'arc pourrait être employé pour réguler les populations d’espèces dans des endroits ou lieux où l'utilisation d'une arme à feu pourrait s'avérer inappropriée, voire dangereuse. L'absence de bruit et la portée limitée de la flèche sont des avantages qui favorisent l’utilisation de l’arc dans des zones périurbaines ou même urbaines. Dans la même logique, pour certaines zones de territoires de chasse inadéquates à l'utilisation d'armes à feu, poster un chasseur à l'arc sur une coulée peut constituer une réponse de choix.

Par sa technicité, la chasse à l’arc est une activité exigeante offrant des expériences de vie très profondes , qui nécessite le développement de ses connaissances pour ne rien ignorer des animaux chassés, de leurs habitudes, de leur biotope et de la nature en général.

site FWCA
Pétition Chasse à l'Arc
Défendez la liberté sur internet(Pétition).
stopsoftwarepatents.eu petition banner

Criminalité armée : notre position.

Suite aux graves faits de délinquance armée dont ont récemment été victimes deux policiers locaux qui ont failli perdre la vie dans l’exercice de leurs fonctions, à Namur et à Dalhem, tout en présentant à ceux-ci ses vœux de prompt rétablissement, ainsi qu’à tous ceux qui ont été victimes de tels faits totalement inqualifiables dans une société démocratique, l’UNACT est profondément interpellée et inquiète de la multiplication de ces actes de violence gratuite et crapuleuse commis au moyen d’une arme, qu’elle condamne.

Cependant, nonobstant le fait que, pour tenter de rallier l’opinion publique à leurs thèses parfois notoirement teintées d’extrémisme, nos détracteurs feront sans doute encore un amalgame d’une honnêteté intellectuelle discutable, sans pour autant être à même de l’étayer par des éléments logiques, objectifs et pertinents, une fois encore, force nous est de devoir constater que :

  • les auteurs n’appartiennent à aucune des catégories de paisibles citoyens détenteurs légaux d’armes à feu soumises à autorisation, seuls à subir les effets et multiples tracasseries, sinon la véritable chasse aux sorcières, découlant de la loi sur les armes du 8 juin 2006 et de ses multiples arrêtés d’exécution ;
  • les armes utilisées ne rentrent aucune dans la nomenclature des armes à feu soumises à autorisation détenues légalement ;
  • il en est de même pour la plupart, sinon la totalité, des armes découvertes lors des divers contrôles policiers.

Association responsable souhaitant concourir à garantir la sécurité publique au sens le plus large du terme, sans pour autant être prête à cautionner n’importe quoi sur le plan législatif, notamment des dispositions légales outrancières, sinon totalement et inutilement vexatoires et discriminatoires, l’UNACT continuera à apporter son total soutien, ainsi que le fruit de son expérience et de l’expertise de ses membres, au législateur qui la sollicitera, ainsi qu’elle l’a toujours fait depuis sa création en 1967

27.10.2009
(Il y a 1633 jours)

Comme convenu en Assemblée Générale et conformément à ses Statuts, le Conseil d’Administration de l’UNACT a décidé à l’unanimité de transférer le Siège de l’Association au Banc d'Epreuves Rue fond des Tawes 45 à 4000 Liège.

Ceci paraîtra dans les meilleurs délais au Moniteur Belge. Toute correspondance peut désormais y être adressée. Les adresses E-Mail paraissant sur le Site UNACT sont inchangées.

 
LIENS/LINKS

Le Solitaire Ardennais
Solitaire Ardenais

RSHCB
RSHCB

T1td1
T1td1